Différentes institutions nationales et internationales émettent des recommandations relatives aux apports nutritionnels. En Suisse, on se réfère principalement aux valeurs de référence DACH (publiées par les sociétés de nutrition allemande, autrichienne et suisse) et aux recommandations de l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) élaborées sur la base des rapports d’experts de la Commission fédérale de l’alimentation (COFA).

Une version abrégée de ces recommandations est disponible sous les rubriques «Valeurs de référence DACH», «Recommandations de l’OSAV» et «Restauration collective».

La pyramide alimentaire suisse se base sur les recommandations nutritionnelles suisses de l’OSAV (p.ex. pour les glucides et les graisses) et, en absence de recommandations suisses, sur les valeurs de référence internationales DACH (p.ex. pour les vitamines et les minéraux).