Le botulisme

Le botulisme: de quoi s’agit-il?

Le botulisme est dû à une substance toxique produite par une bactérie appelée Clostridium Botulinum. Il s’agit d’une intoxication alimentaire et non d’une maladie. La toxine botulique (ou botuline) est l’un des poisons les plus dangereux qui soient.
La toxine botulique arrive dans l’organisme par les voies suivantes:
– Consommation d’aliments ou d’eau contaminés (botulisme alimentaire).
– Contact cutané avec des matériaux porteurs de l’agent pathogène lors de travaux agricoles ou de construction (botulisme par blessure).
– Inhalation de particules infectieuses, par exemple consécutive à des actes de bioterrorisme (botulisme par inhalation).
L’agent pathogène peut se développer dans des aliments riches en protéines lorsque ceuxci ont été préparés ou stockés dans de mauvaises conditions. Il n’est pratiquement pas possible de détecter les aliments contaminés car on ne perçoit dans ceuxci aucune odeur particulière ni altération visuelle. Il existe toutefois un indice important: les boîtes ou les bocaux de conserve dont le couvercle est cintré doivent être éliminés non ouverts. Clostridium Botulinum est une bactérie anaérobie; elle ne peut donc survivre qu’en l’absence d’oxygène.
Le botulisme infantile est une forme particulière de botulisme que l’on rencontre occasionnellement chez les nourrissons au cours de la première année – et plus particulièrement dans les six premiers mois. Le miel est une source connue d’infection et devrait donc être évité pendant la première année de vie. Chez les enfants plus âgés et chez les adultes, ce risque n’existe plus, probablement parce que ceux-ci ont développé une flore intestinale stable.
Le botulisme d’origine alimentaire est une toxi-infection grave mais très rare en Suisse (deux cas par année).

Septembre 2011

Le chocolat au guarana - grossesse

Je suis enceinte. Puis-je manger du chocolat au guarana?

Le guarana est une plante originaire du Brésil. Ses fruits rouges contiennent une graine particulièrement riche en caféine et en d’autres substances stimulantes. Une boisson ou un aliment à base de guarana contient donc de la caféine. La caféine est une substance excitante qui lorsqu’elle est consommée par la femme enceinte passe la barrière placentaire et se retrouve dans le sang du foetus. Mais une consommation modérée (équivalente à un maximum de 2 à 3 tasses de café ou 4 à 6 tasses de thé par jour) est sans danger pour la mère comme pour le bébé. Vous pouvez donc consommer du chocolat au guarana, mais en petites quantités.

Mai 2015

Nitrates dans les purées pour bébés

Les aliments contenant beaucoup de nitrates sont-ils dangereux pour mon bébé?

On trouve des nitrates dans les légumes principalement; ceux-ci se transforment en nitrites notamment lorsqu’on garde un légume cuisiné au chaud ou à température am­biante. Les nitrites inhibent l’absorption de l’oxygène dans le sang ce qui, chez les nourrissons, peut entraîner une cya­nose. Les spécialistes recommandent de consommer les pu­rées de légume tout de suite après leur préparation. Si l’on en prépare d’avance plusieurs portions, il convient de les placer immédiatement au réfrigérateur ou au congélateur. On ne devrait pas les conserver au frigo plus de 24 heures. Les légumes riches en nitrates sont les épinards, le fenouil ou le chou-rave; les choux-fleurs, les brocolis, les carottes et les petits pois en contiennent moins. Mais la quantité de nitrates ne dépend pas seulement du genre de légume mais également du mode de culture et de transformation. Les légumes cultivés en plein champ et les légumes bio contiennent en principe moins de nitrates car l’exposition à la lumière directe et à l’air frais tendent à faire diminuer la teneur en nitrates de la plante; par ailleurs, la culture des lé­gumes bio utilise moins d’engrais. On peut aussi réduire la quantité de nitrates dans les légumes que l’on prépare chez soi: on y parviendra en enlevant les côtes et les tiges des lé­gumes à feuilles ou en combinant les légumes à forte teneur en nitrates avec d’autres riches en vitamine C (comme les poivrons, le chou-fleur, par exemple); en effet, la vitamine C inhibe la transformation des nitrates en nitrites. En ce qui concerne les nourrissons, il est surtout très important de leur donner des purées fraîchement préparées ou de conser­ver celles-ci au frigo ou au congélateur. Si l’on respecte ces consignes, on peut parfaitement utiliser des légumes riches en nitrates.

Mai 2015