La SSN publie six bandes dessinées consacrées à une alimentation durable et équilibrée. Ces bandes dessinées ont été conçues dans le cadre du projet PNR 69 interdisciplinaire sur les recommandations pour une alimentation saine et durable (Sustainable and healthy diets: trade-offs and synergies), financé par le Fonds national suisse.

A travers ce que nous mangeons et achetons, nous agissons sur notre santé, sur l’environnement, l’économie, les êtres humains et les animaux, en Suisse et dans d’autres pays. Comment influencer cet impact aussi positivement que possible? Comment nous nourrir en veillant à la fois au développement durable et à notre santé? Voici quelques suggestions …

Végétarien à temps partiel - Remo, 39 ans

Voilà trois ans que je mange sciemment moins de viande qu’avant. Le déclencheur fut une vidéo que j’ai vue sur youtube. Bien entendu, je savais déjà qu’une forte consommation de viande était mauvaise pour la santé et pour le climat. Mais je n’avais pas compris que les conséquences étaient aussi graves...

Français
Allemand
Anglais

La gourmande - Lea, 22 ans

J’aime bien cuisiner au quotidien. J’adore dénicher de nouvelles recettes sur Internet et faire des essais. Dans ma colocation, on cuisine et on mange beaucoup ensemble. Je trouve ça particulièrement sympathique, car c’est bien plus agréable de manger avec les autres que de s’asseoir tout seul à table.

Français
Allemand
Anglais

L'ennemie du gaspi - Sara, 51 ans

On pourrait nourrir la moitié de l'humanité avec les denrées alimentaires que l'on jette! Cette phrase entendue il y a plusieurs mois ne cesse depuis de me trotter dans la tête comme un mantra.

Français
Allemand
Anglais

Le traqueur de label - Daniel, 42 ans

Incroyable la quantité d’énergie, de ressources et de problèmes environnementaux et sociaux que peut concentrer un simple produit, banal et quotidien. Sûr qu’on ne le voit pas sur les aliments vendus en supermarché, que nous consommons souvent avec naïveté et innocence.

Français
Allemand
Anglais

Accrochée au terroir - Chiara, 31 ans

Par conviction écologique je ne pars plus en avion en vacances. Mais les denrées, elles, volent jusqu'à moi. Cette pensée s’est imposée à moi alors que j’étais tentée d’acheter des fraises venues du Maroc. Quelle idée absurde!

Français
Allemand
Anglais

L’économe - Pascal, 27 ans

C'est vrai, je trouve que la nourriture est trop chère chez nous. Après le travail, je veux simplement avoir quelque chose à me mettre sous la dent, et ne pas passer des heures en cuisine.

Français
Allemand
Anglais